Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault

CONCEVOIR UNE SITUATION D’APPRENTISSAGE

2018.S11.1 IntroNouvelle aventure sur le Blog Vestiaires, la semaine du coach ! Cette semaine sera consacrée à la découverte d’une méthode qui a vu le jour en Rhône-Alpes au début des années 2000. Aujourd’hui où tout va si vite, pourquoi revenir si loin dans le passé ? Tout simplement parce que cette méthode vous aidera à structurer votre cycle, votre séance ou bien encore, votre situation d’apprentissage… Cette flexibilité sur la durée (1 situation, 1 séance, 1 cycle) peut également apporter des garanties quant à la cohérence de ce qui est proposé. Dans le même sens, cette méthode peut correspondre à plusieurs types de techniciens : de l’éducateur au directeur technique, du débutant à l’expert… Aucune limite, elle reste accessible à tous ! Notre thème de la semaine Une semaine pour une méthode : le COCEF va nous offrir l’opportunité de découvrir ensemble une lettre par jour de cet acronyme ! Aujourd’hui, nous allons donc nous attacher à disséquer le premier « C » qui correspond à Concevoir une situation d’apprentissage. Nous nous concentrons sur une situation d’apprentissage et non, une séance ou un cycle complet de manière à être le plus pratico-pratique possible… et ainsi, vous permettre de l’expérimenter dès à présent ! 

Tout au long de la semaine, nous nous appuierons sur une situation d’apprentissage proposée dans Vestiaires 80. De cette manière, vous comprendrez au fur et à mesure de la semaine la logique qui nous a animé tout au long du processus allant de l’objectif à son atteinte.

2018.S11.0 Schéma hebdo

Objectif pédagogique TACTIQUE
Réduire les angles de passes et les intervalles.
But
Atteindre le joueur cible.
Consignes
Les joueurs cibles se déplacent sur toute la largeur.
Les attaquants sont fixes dans leur zone défensive (basse).
Les défenseurs se déplacent librement dans les 2 zones.
Interdit de lever le ballon pour trouver le joueur cible.
Règles
Joueur cible atteint = 1 pt
Variables
Possibilité de marquer en trouvant un relais dans la zone offensive.
HJ à la médiane.

Pour CONCEVOIR cette situation d’apprentissage, il a fallu balayer quelques aspects qui sont autant de compétences à construire et/ou maitriser pour le technicien.

Dans un premier temps, l’éducateur doit être en mesure de déterminer l’objectif pédagogique. Il peut y en avoir plusieurs dans différentes dominantes mais la lumière en termes de conduite et d’enseignement doit être prioritairement mis sur un seul, clairement identifié. Les origines de cet objectif peuvent être multiples en fonction du contexte d’intervention du coach. Ainsi, pour les plus jeunes et notamment, en école de football, il est souvent le fruit d’une programmation annuelle qui, elle-même, émerge d’une analyse de l’activité et des besoins du public de cet âge. Autrement, cet objectif pédagogique peut-être la réponse à un problème de jeu rencontré par l’équipe. Ici, l’adversaire cherche à nous déséquilibrer, ou à progresser (cette règle d’action peut être appliqué dans les 2 temps de jeu et dans ce cas, il faut distinguer le déséquilibre total, celui de l’équipe, au déséquilibre partiel, celui d’un joueur ou d’une ligne) et la règle d’action proposée apparaît alors comme une solution efficace.

La règle d’action Réduire les angles de passes et les intervalles correspond à des joueurs qui sont déjà en mesure de raisonner en « lignes ». L’équipe est donc organisée et répond à une animation défensive (en zone). Nous vous laisserons le soin de déterminer si votre propre équipe répond à ces deux critères pour expérimenter (ou non) ce thème…

2018.S11.1 IllustrationCONCEVOIR une situation d’apprentissage, c’est aussi manipuler des variables de manière à re-contextualiser le problème de jeu rencontré. Sur le plan du temps, il s’agit de mettre les joueurs en situation de crise de temps (moins de temps pour percevoir, moins de temps pour décider et enfin, moins de temps pour agir). Bien évidemment, vous devez connaître votre groupe afin de construire un problème qui correspond à son niveau de ressources du moment… Ni trop facile, ni trop difficile ! Pour jouer sur le temps, vous jouez en général sur les 2 autres types de variables, à savoir celles de l’espace et celles liées aux événements (droits d’action des joueurs, le nombre de joueurs, le nombre d’actions possibles…).

Dans l’exemple ci-dessus, l’objectif étant défensif, le coach devra envisager de mettre les défenseurs en crise de temps. Pour ce faire, les attaquants bénéficieront de beaucoup d’espace dans lequel ils pourront prendre de la vitesse ou en mettre dans la transmission. Il conviendra donc de faire un terrain large et de permettre aux attaquants de pourvoir accélérer le jeu. Par exemple, nous pourrons autoriser le jeu long entre attaquants pour générer des renversements de jeu. Par contre, le problème de la profondeur (espace) étant posé par la présence du joueur cible, il ne paraît pas judicieux d’autoriser de le trouver par une passe longue… Dans le même ordre d’idée, créer une supériorité numérique par l’intermédiaire d’un joker offensif accentuera le problème de l’événement. À l’inverse, si vous interdisez de marquer en une touche de balle, vous donnerez du temps aux défenseurs et réduirez l’incertitude événementielle… Une vraie recette dans laquelle vous jouerez avec les ingrédients en fonction de la complexité que vous voulez imposer à votre groupe !

D’ailleurs, ce dernier point revêt une importance fondamentale ! CONCEVOIR une situation d’apprentissage, c’est également confronter son groupe à un problème en fonction de son niveau. Nous l’avons vu plus haut. Mais ce dernier peut fluctuer en fonction de la proximité avec le match précédent ou du nombre de situations dans la même séance, par exemples. Vous devrez également en tenir compte. Il ne s’agit pas de faire pour faire, il s’agit de faire pour générer une acquisition. Il est donc essentiel de bien contextualiser cette situation d’apprentissage par rapport aux autres temps de la séance, par rapport au moment de la semaine ou encore, par rapport à un cycle plus long dans lequel il peut y avoir des variations de forme par exemple…

CONCEVOIR une situation d’apprentissage, c’est donc se poser beaucoup de questions en amont ! La qualité du travail en dépend et vous en êtes le garant…

Retrouvez la suite de l’article dans Vestiaires 80 disponible ici.

Nous vous donnons rendez-vous demain pour découvrir ce qu’il se cache derrière de « O » de COCEF !

 

Pierre Sage - Expert Blog Vestiaires, la semaine du coachAuteur : Pierre SAGE
L’expert Blog Vestiaires, la semaine du coach
Twitter : @Pierre__Sage

 

 

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie
     

Derniers articles du même tag

Bonjour,

Pensez à vous inscrire
pour recevoir notre newsletter