Votre panier est vide

0
0
0
s2sdefault


Tactique football : Etes-vous plutôt Zidane ou Klopp ?

Tactique football : Etes-vous plutôt Zidane ou Klopp ?

C’est jour de finale sur le Blog Vestiaires ! Au-delà d’une opposition entre deux très grands clubs du football européen : le Real Madrid et Liverpool, nous allons vivre un match entre deux équipes au jeu différent… orchestré par deux coaches au talent reconnu ! Il y a quelques temps, nous vous vous proposions des articles pour décrypter leurs méthodes d’entrainement, de management… : Zidane, de meneur de jeu à meneur d’hommes ou bien encore, Zidane : « Je serai un entraineur atypique » et Klopp a remis le feu à Liverpool. Coacher les Merengue ou les Reds, ce n’est pas vraiment la même chose et vous le verrez l’un et l’autre impose leur propre style… Êtes-vous plutôt Zidane ou Klopp ? Nous allons tenter de vous aider à répondre à cette question avant de consacrer 100% de notre attention à ce match tant attendu. Coup d’envoi 20h45. 

0
0
0
s2sdefault


Entrainement football : Quel type de coach êtes-vous ?

Entrainement football : Quel type de coach êtes-vous ?Le Blog Vestiaires est un espace qui amène à la réflexion. Aujourd’hui, notre volonté est de vous questionner sur l’élément le plus difficile à connaître dans votre système d’entrainement, à savoir vous-même… Quel type de coach êtes-vous ? C’est sûrement une question que chacun d’entre nous s’est déjà posée… « Plutôt offensif », « très rigoureux », « tourné vers le jeu »... Chacun apporte sa propre réponse et celle-ci marque en quelque sorte vos motivations à vous engager dans cette noble tâche ! En formation, on nous amène parfois à mieux nous connaître par la découverte et l’étude des canaux préférentiels de perception de l’information (par l’intermédiaire du test du VAKOG) : Visuel, Auditif, Kinesthésique… Ceci nous permet d’en savoir un peu plus sur la manière dont nous apprenons et donc, d’en savoir un peu plus sur nous-même ! C’est encore dans ce domaine, celui de l’apprentissage, que nous allons nous tourner aujourd’hui au travers de cet article… et notamment, l’apprentissage de nos joueurs au travers de celui du coach. 

0
0
0
s2sdefault


Tactique football : La sentinelle, milieu de terrain ou défenseur ? Par Frédéric Antonetti

Poste un peu hybride mais très en vogue dans le football moderne, le poste de "sentinelle devant la défense" réclame que l'on s'y penche quelques instants. Où se positionne-t-elle sur le terrain ? Quel est son rôle ? Comment doit-elle se déplacer ? A quel profil de joueur est-elle rattachée ? Voici l'avis de Frédéric Antonetti, extrait du magazine Vestiaires :

0
0
0
s2sdefault


Entrainement football : Du problème de jeu à l'objectif pédagogique

Entrainement football : Du problème de jeu à l'objectif pédagogique

Il y a quelques temps sur le Blog Vestiaires, nous vous proposions un article intitulé : Devenez un ingénieur de l’entrainement au football ! Pour vous permettre d’amorcer cette démarche, cette mutation, il nous semble pertinent de vous donner quelques informations sur l’essence de la conception d’une situation d’apprentissage. En effet, face à une difficulté rencontrée dans le jeu, nous avons tendance à nous focaliser sur ce que nos joueurs n’arrivent pas à faire. Disons que ce diagnostic met en lumière la conséquence mais pas la cause… le problème de jeu posé par l’adversaire ! Par exemple, si notre équipe est déficiente dans le déséquilibre, c’est parce que notre adversaire est plus performant que nous dans son objectif qui est de préserver son équilibre ; apparaît, ici, la notion de rapport de force ! Ainsi, le problème posé par l’adversaire est supérieur à notre niveau de ressources individuelles et/ou collectives du moment. C’est dans ce sens que le déséquilibre devient un objectif pédagogique. Du problème de jeu à l’objectif pédagogique retrace le chemin à emprunter pour plonger nos joueurs dans le contexte approprié et leur permettre ainsi de développer des compétences « transférables ». 

0
0
0
s2sdefault


Entraînement football : A quoi sert la mise en place ?

Essentiellement pratiquée dans les catégories seniors, la séance de mise en place, la veille ou l'avant-veille du match, relève d’un plan de jeu élaboré par l’entraîneur. Pour autant, mettons-nous tous la même chose derrière ces mots ? Quelle est son utilité exacte ? A-t-elle sa place en amateur ? Et sous quelle forme ? Entraîneurs de l'US Orléans (Ligue 2), Didier Ollé-Nicolle éclaire notre lanterne : "La mise en place est une situation qui permet de mettre en actes le projet de jeu. Elle se décline tant dans le domaine de l’animation défensive, c'est-à-dire dans la récupération du ballon, que dans le transfert immédiat et l’utilisation de celui-ci, à savoir l’animation offensive. J’ai travaillé de manière identique cette mise en place dans les différents clubs (amateurs de niveau national ou pros) pour lesquels j’ai entraîné des joueurs seniors. Ceci étant, au fil du temps et de l’expérience emmagasinée, j’ai évolué sur la place à accorder à ce type de séance. Aujourd’hui, je préconise de la placer dès le début de saison, lors de la période de préparation, en parallèle à la préparation athlétique traditionnelle. Ensuite, pendant la phase de compétition, il me semble intéressant de travailler sur deux temps hebdomadaires bien distincts : une opposition en milieu de semaine, puis dans le cadre de situations plus spécifiques à J-1 du match. Pour la première, nous essayons de tenir compte des enseignements du match précédent, mais aussi de l’adversaire à venir. Le travail est axé essentiellement sur nos principes de bases (nos points forts).

Didier Ollé-Nicolle : "Selon moi, l’entraîneur a bien fait son travail quand il a le sentiment d’avoir abordé dans la semaine tous les aspects du match à venir"
 

0
0
0
s2sdefault


Tactique football : un contexte et des profils qui justifient le plan de jeu initial

2018.S18 Intro

Le Blog Vestiaires se met au rythme de l’OM ! Après avoir passé au crible le jeu très offensif des 2 latéraux olympiens lors du match aller, nous nous tournons aujourd’hui vers le profil des 3 milieux axiaux marseillais. Dernier représentant français en coupe d’Europe, l’Olympique de Marseille était confronté à un drôle dilemme pour ce match retour : quel plan de jeu adopté suite à la victoire 2 à 0 du match aller la semaine dernière au stade Vélodrome ? En tout cas, la composition de départ ne laissait transpirer aucune volonté de cadenasser le jeu pour protéger l’avantage acquis lors de la première manche. Rudi GARCIA a titularisé Morgan SANSON et Maxime LOPEZ à la récupération derrière un « Dimitri PAYET », quasiment libre dans ses déplacements. Autant dire que le profil des 3 joueurs alignés annonce la couleur et démontre la confiance qui règne actuellement de la Commanderie au Vélodrome ! Mettre un but aux autrichiens les aurait poussés à devoir en mettre quatre pour aller en finale… Autant d’éléments qui donne du sens au plan de jeu initial concocté par le coach marseillais ! 

Sous-catégories

ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
Une revue technique de 84 pages / 2 mois
Un accès illimité à notre base d'exercices
- 20 % sur les produits de la boutique
Newsletters Vestiaires et partenaires
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie