Votre panier est vide
0
0
0
s2sdefault

Nos amis comprendront, nos amours pardonneront et nos emmerdes attendront

Car l’essentiel, en la matière, tient en bien peu de mots : enfin, La Coupe du Monde a commencé ! La coupe du Monde, "messieurs-dames", et c’est Noël s’exilant à la fin du Printemps, c’est Byzance, c’est Broadway ! Comme des millions voire des milliards de personnes disséminées sur les cinq continents, voilà que nous nous apprêtons à diluer nos amis, nos amours et nos emmerdes dans la grand-messe du ballon rond. Et sans scrupules encore. Sans vergogne. Nos amis comprendront, nos amours pardonneront et nos emmerdes attendront. Et puisque nous en sommes à nous dire les choses sans fard, il faut bien avouer que notre boulot aussi risque d’en prendre un méchant coup derrière les oreilles. Une étude a ainsi démontré dernièrement que les salariés européens consacraient plus de 10 % de leur temps de travail à surfer sur le web pour leur compte personnel. Nul doute que la Coupe du Monde va faire monter ce pourcentage en flèche et que les discussions technico-supportero-tactiques autour de la machine à café s’étireront en longueur. Les arrêts de travail vont se multiplier à l’exponentiel et la productivité des biens et des services de l’Économie mondiale globalisée marquer une pause obligatoire. Ce ne sera pas du luxe et sans doute pas un mal.

Comment peut-on prétendre planter un homme, une femme, doués de raison, derrière leurs fraiseuses ou leur ordinateurs alors que Messi s’apprête à mystifier trois défenseurs dans un mètre-carré ?

Car, enfin, comment peut-on prétendre planter un homme, une femme, doués de raison, derrière leurs fraiseuses ou leur ordinateurs alors que Messi s’apprête à mystifier trois défenseurs dans un mètre-carré, tandis que Ronaldo s’apprête à nous montrer ses abdos, pendant que Griezman et Mbappé vont remporter la Coupe du Monde ? Non, il y a des limites à la barbarie et au non-sens ! Aussi, dans un souci d’équité et de justice, je propose donc que le droit international décrète tous les 4 ans une trêve salutaire et rationnelle. Un mois obligatoire de congé planétaire. Bien sûr cela demandera peut-être quelques aménagements et sans doute faudra-t-il que le calendrier Grégorien se cale désormais sur celui de la FIFA. Mais hormis ce détail, franchement, ne serait-ce pas là faire preuve du minimum de considération pour cette épreuve unique et magnifique ? Moi, ce n’est pas de la flegme mais je vous le dis tel que je le sens, je pense que oui !

PS : Toujours dans un souci d’humanisme, et parce que nous avons le sens du sacrifice, nous dégotteront bien quelques heures de ci-de là afin que vous retrouviez votre magazine préféré à la date prévue dans votre boite à lettres !

Olivier GOUTARD
Coordinateur de la rédaction Vestiaires

Commentaires (0)

Aucun commentaire, pour le moment, pour cet article

Ajouter vos commentaires

  1. Pour poster un commentaire il faut vous inscrire ou vous connecter avec vos identifiants.
Pièces jointes (0 / 3)
Share Your Location
ETRE ABONNE A VESTIAIRES, C'EST :
- Une revue technique de 84 pages / 2 mois
- Un accès illimité à notre base d'exercices
- - 20 % sur les produits de la boutique
- Une invitation aux ateliers Vestiaires
- Newsletter hebdomadaire en lien avec le BLOG
06numeros sitevestiaires copie 12numeros sitevestiaires copie
Etre abonné à Vestiaires, c'est :
  • Une revue technique de 84 pages / 2 mois
  • Un accès illimité à notre base d'exercices
  • - 20 % sur la boutique toute l'année
  • Une invitation prioritaire aux ateliers
  • Une lettre d'info technique chaque lundi
vestiaires magazine abonnement 6 numéros 12numeros sitevestiaires copie liberte sitevestiaires copie